les entretiens d'Accent 4 : Pascal Amoyel


Le pianiste Pascal Amoyel interprète et défend avec passion et conviction l'oeuvre de Charles-Valentin Alkan.




A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Charles-Valentin Alkan (1813-1888), Pascal Amoyel a livré pour le label La Dolce Volta différentes facettes de ce compositeur attachant, passionnant, singulier et visionnaire. Profondément romantique (écoutez la Sonate les quatre âges), sa musique est porteuse d’avenir. On y perçoit des fulgurances liztiennes, ravéliennes, mahlériennes et l’on songe aussi à Scriabine.

Assurément, l’un des disques de cette année 2013.

Pascal Amoyel nous a accordé un entretien. En préambule, il évoque le souvenir de son ami Olivier Greif (1950-2000) auquel ABB reportages consacre un portrait affectif et musical en 12 DVD.




Extrait diffusé :
Nocturne en si majeur opus 22
La Dolce Volta
LDV 11


les entretiens d'Accent 4: Thibault Cauvin


Thibault Cauvin interprète Scarlatti 




« Danse avec Scarlatti », tel est le sous-titre du dernier disque du guitariste Thibault Cauvin publié par Sony Classical Vogue.  Parmi les 555 sonates de Domenico Scarlatti (1685-1757), Thibault en a choisi 14 dont il se sent proche par « leur brillance, leur dynamique, pleines de malice. »
Lors de la publication de 30 sonates, Scarlatti écrivait : « Lecteur, Que tu sois dilettante ou professeur, ne cherche pas dans ces compositions une profonde érudition, mais plutôt le jeu ingénieux de l’art, qui te familiarisera avec la pratique du clavecin. Ce ne sont pas les considérations de mon propre intérêt, non plus que des visions ambitieuses, mais la seule soumission qui m’a poussé à les publier. Peut-être te seront-elles agréables ; je serai alors d’autant plus heureux d’obéir à d’autres ordres et de te complaire dans un style plus facile et plus varié. Montre-toi donc plus humain que critique, et ton plaisir n’en sera que plus grand… »

Ecoutez l’entretien que Thibault Cauvin a accordé à Accent 4.


Extrait choisi : Sonate en ré mineur K 1
Editeur : Sony Classical Vogue
Enregistrement ; avril 2013
Crédit Photo : Bernard Benant

les entretiens d'Accent 4: Tedi Papavrami


 Entretien avec Tedi Papavrami



Dans un livre bouleversant Fugue pour violon seul (Robert Laffont), le violoniste Tedi Papavrami revient sur ses années d’enfance passées en Albanie du temps de la dictature communiste d’Henver Hoxha, sa venue en France grâce à l’aide du flûtiste Alain Marion, ses années de formation au Conservatoire de Paris avec Pierre Amoyal, les représailles lorsque ses parents décident de rester en France, sa rencontre avec Viktoria Mullova…
La musique est toujours présente tout au long de ces pages et chaque lecteur est invité à l’écouter. A la fin de chaque chapitre, un code flashé le renvoie vers l’une des pièces enregistrées par Tedi Papavrami et rééditées en un coffret de 6 disques par Zig-Zag Territoires.   
Pour Accent 4, Tedi Papavrami se raconte.


Tedi Papavrami sera l’un des invités des Bibliothèques idéales en septembre prochain.

Le harpiste Xavier de Maistre au Festival de Musique de Strasbourg

75ième Festival de Musique de Strasbourg




Le mardi 18 juin à 20h30 au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, le Festival de Musique de Strasbourg accueille le harpiste Xavier de Maistre. Avec L’Arte del Mondo, il interprètera des concerti de Vivaldi, Marcello et Durante. A l’occasion de son premier concert à Strasbourg, l’ancien harpiste solo de l’Orchestre philharmonique de Vienne évoque pour Accent 4 ses années d’étude et ses transcriptions. 

Né en 1973 à Toulon, Xavier de Maistre a d’abord étudié au conservatoire de sa ville natale puis à Paris, auprès de Jacqueline Borot et Catherine Michel. En parallèle, il suit le cursus de la célèbre « Ecole des Sciences Politiques » de Paris et complète sa formation académique en Angleterre, à la « London School of Economics ». En 1995 il est nommé harpe solo de l'Orchestre syphonique de la radio bavaroise. En 1998, il remporte le prestigieux concours américain « USA International Harp Competition » de Bloomington (Indiana). Un an plus tard à 25 ans, il devient harpe solo de l’orchestre philharmonique de Vienne. Il quittera ce poste en 2010 pour se consacrer entièrement à sa carrière soliste. Xavier de Maistre se produit régulièrement dans les grandes salles d’Europe, du Japon et des États-Unis. Il a joué en soliste avec des orchestres de renom sous la direction de Sir Andre Previn, Sir Simon Rattle, Riccardo Muti, Daniele Gatti, Josep Pons, Bertrand de Billy et Philippe Jordan. Il est l’invité de prestigieux festivals : Schleswig-Holstein, Salzbourg, Rheingau, Vienne, Verbier, Styriarte, Moselle. Ses partenaires de musique de chambre se nomment Kathleen Battle, Diana Damrau, Bo Skovhus, Barbara Bonney, Mojca Erdmann et Arabella Steinbacher. Pofesseur au conservatoire (Musikhochschule) de Hambourg depuis 2001, Xavier de Maistre donne régulièrement des master class à la Julliard School de New York, à l’université Toho de Tokyo et au Trinity College de Londres. Xavier de Maistre enregistre exclusivement sous le label Sony Music depuis 2008. Son premier CD, intitulé « Nuit d’Etoiles » et consacré à Claude Debussy, est sorti en 2008. Suivirent « Hommage à Haydn » (2009) avec l’orchestre symphonique de la radio viennoise sous la direction de Bertrand de Billy et « Aranjuez » (2010). Avec la complicité de Werner Ehrhardt et de L’Arte del Mondo, Xavier de Maistre a enregistré des œuvres de Vivaldi, Marcello, Parish Alvars, Albinoni et Gedefroid. En août prochain sortira son enregistrement de transcriptions de concerti pour piano Mozart. Il sera accompagné par le Mozarteum de Salzbourg placé sous la direction d’Ivor Bolton.(source Sony Classical)