Le Bûcher d’hiver de Serge Prokofiev.

Les éditions Salamandre publient un premier disque consacré à une partition peu connue de Serge Prokofiev : Le Bûcher d’hiver, un conte sur un texte de Samuel Marchak, composé en 1949. Vincent Figuri, fondateur des Editions Salamandre et récitant, revient sur cette œuvre.




 Biographie de Vincent Figuri.
Grâce à sa double formation de musicien et de comédien, Vincent Figuri s'est imposé depuis quelques années comme spécialiste des rôles de récitant, particulièrement dans le répertoire du mélodrame musical que ses prestations ont grandement réhabilité et où "sa voix donne à entendre la musique". Vincent Figuri fait des études de piano et de musique de chambre au Conservatoire de Grenoble où il obtient un premier prix et accomplit parallèlement un cursus théâtral au cours Florent et à l'Université de Berkeley en Californie. Il parachève le tout par une agrégation de musicologie et un DEA de littérature en Sorbonne qui lui permettent d'appuyer chacune de ses prestations par un esprit de recherche et de découverte. Après des incursions variées au théâtre (le prince dans Le Nouveau Menoza de Lenz, le fou dans le Journal d'un fou de Gogol, Aperghis...), son tempérament de comédien et sa formation de musicien professionnel le conduisent à jeter un regard radicalement nouveau sur les œuvres où le théâtre côtoie la musique. Il renouvelle totalement l'approche de classiques comme L'Histoire du soldat de Stravinski, Pierre et le loup de Prokofiev ou L'Histoire de Babar de Poulenc qu'il "transforme en brillant one man show dans lequel il récite, chante, joue et danse". Il révèle ainsi des chefs-d'œuvre oubliés de Mozart, Liszt, Sibelius, Schumann, Smetana, Martinu, Prokofiev, Reynaldo Hahn, Ibert et de nombreux autres compositeurs sur des textes de Musset, Daudet, Gœthe, Byron... qu'il découvre dans les bibliothèques européennes et qu'il remet au goût du jour par un travail de musicologue, de réécriture, où la voix parlée est autant celle du comédien que du musicien. Il compte ainsi à son actif plus de 15 créations françaises et 9 créations mondiales. Il suscite aussi des commandes auprès de compositeurs tels Noël Lee ou Krystof Maratka qui lui ont écrit des mélodrames. Son travail séduit de nombreux publics dans des lieux comme la Salle Pleyel, le Festival International de Prague, Présences Radio France, Pablo Casals de Prades, Auvers-sur-Oise, Consonances à Saint-Nazaire, Amadeus de Genève, Art Sacré d'Antibes, Abbaye de la Prée... où ses collaborations avec Marek Janowski, Jiri Belohlavek, Michel Dalberto, Mickaël Rudy, Lydia Jardon, les ensembles Carpe Diem et Calliopée, Youri Pochtar, Vladimir Mendelssohn, Noël Lee, Isabelle Moretti, Pascal Amoyel ou le Quatuor Ysaÿe ont été saluées par la critique qui voit en lui un "artiste digne des plus grands éloges". Infatigable découvreur, Vincent Figuri a été producteur sur France Musique ( Un Eté à la campagne (série consacrée aux compositeurs français méconnus), Mémoire retrouvée, Magazine de 7h à 9h), où ses émissions ont reçu un excellent accueil dans la presse nationale. Voulant ouvrir les portes de la musique classique à de plus larges audiences, il présente des séances jeune public avec l'Orchestre National d'Île de France, l'Orchestre de Paris et l'Orchestre National de France. 
          www.vincentfiguri.eu

Extrait diffusé à la suite de l'entretien : Le Départ, le Train.
Orchestre symphonique et Choeur de la Saison Russe
Dir : Andreï Tchistiakov
Salamandre 600