Martha Argerich - Evgueny Kissin

Interview d'Harry Lapp :





CONCERT CARITATIF
POUR LES DROITS DE L’HOMME EN RUSSIE
DEDIÉ À MIKHAÏL KHODORKOVSKI ET PLATON LEBEDEV
LES BÉNÉFICES IRONT À L’ECOLE DES ENFANTS DEFAVORISES PODMOSKOVNI, À KORALOVO (près de Moscou)

MUSICA LIBERAT
Mardi 5 juillet 2011 à 20h30
Palais de la Musique et des Congrès Strasbourg

Avec
Martha Argerich
Evgeny Kissin
Gidon Kremer & the Kremerata Baltica
Mischa Maisky
Et la participation de
Anatoli Kotscherga (basse) et Roman Kofman (chef d’orchestre)

Billets en vente : Wolf Musique 24 rue de la Mésange à Strasbourg
Tel : 03 88 32 43 10
Réduction adhérents Accent 4

Des places à gagner !


Abeille Musique vous propose de gagner des places pour le récital de Mathias Goerne à l'Opéra national du Rhin, le samedi 25 juin à 20h et pour la représentation d'Hamlet du dimanche 26 juin à 17h.


Récital Mathias Goerne:
http://www.abeillemusique.com/Autre/SUR-SCENE/Abeille-Musique-vous-invite-a-l-Opera-d-Ambroise-Thomas-Hamlet-le-26-juin-2011/idchro-7068.html

Représentation d'Hamlet :
http://www.abeillemusique.com/Classique/SUR-SCENE/Abeille-Musique-vous-invite-au-recital-de-Matthias-Goerne-le-25-juin-2011/idchro-7069.html

HAMLET A l'OnR


A L’OPERA NATIONAL DU RHIN : REHABILITATION D’HAMLET

Nouvelle production

Mise en scène, Vincent Boussard

Reprise par Anneleen Jacobs

Décors, Vincent Lemaire

Costumes, Katia Duflot

Maquillage et coiffures, Catherine Nicolas

Lumières, Guido Levi


Hamlet, Stéphane Degout

Ophélie, Ana Camelia Stefanescu

Gertrude, Marie-Ange Todorovitch

Claudius, Nicolas Cavallier

Laërte, Christophe Berry

Spectre, Vincent Pavesi

Marcellus, Mark Van Arsdale

Horatio, Jean-Gabriel Saint-Martin

Polonius ; Dimitri Pkhaladze

Deux Fossoyeurs, Yuriy Tsiple et John Pumphrey

Chœurs de l’Opéra national du Rhin

Direction, Michel Capperon

Orchestre symphonique de Mulhouse

Direction musicale, Patrick Fournillier

Hamlet d’Ambroise Thomas est la dernière des grandes productions de la saison à l’Opéra National du Rhin dont les premières représentations en ont été données à Mulhouse au début du mois. Cet opéra a longtemps souffert d’un certain mépris face aux chef-d’œuvres shakespeariens de Verdi. Aussi est-il heureux comme l’écrit Gérard Condé dans un article du programme : « Hamlet a retrouvé depuis vingt ans, tant en France qu’à l’étranger un statut en accord avec les mérites réels d’un ouvrage que l’oubli s’apprêtait à recouvrir ».

Dans cette coproduction avec l’Opéra de Marseille, l’action se joue dans un décor unique conçu par Vincent Lemaire : deux grands murs, ceux d’une salle de réception qui changent d’apparence selon les scènes grâce à de subtils éclairages. Dans cet espace oppressant Vincent Boussard réalise une mise en scène très expressive remarquablement efficace. La violence intérieure s’y extériorise comme par exemple dans la dure confrontation du troisième acte entre Gertrude et Hamlet, celui-ci au comble de la fureur arrachant la robe de sa mère. Au deuxième acte, le metteur en scène supprime les comédiens -pas de théâtre dans le théâtre- mais Hamlet fait jouer les rôles de Gonzague et de sa femme par le Roi et la Reine. La scène y gagne en intensité dramatique. Et les idées originales ne manquent pas, telles ce spectre qui descend le long du mur (doublé par un acrobate) ou la baignoire où Ophélie va se noyer, scène nimbée d’une extrême poésie. Sur le plan musical, la satisfaction est toute aussi grande. Patrick Fourniller à la tête de l’excellent Orchestre Symphonique de Mulhouse dirige avec subtilité la partition raffinée d’Ambroise Thomas que certains reprochent d’être « trop française » mais c’est précisément cela qui en fait le charme et l’intérêt. Pas de faille dans la distribution retenue par l’OnR mais on se doit de citer en tête de celle-ci l’Hamlet halluciné de Stéphane Degout et l’émouvante Gertrude de Marie-Ange Todorovitch. Tous deux allient une présence scénique remarquable à une prestation vocale exceptionnelle. Nicolas Cavallier prête sa belle voix de basse si expressive au roi Claudius et Ana Camélia Stefanescu dans la scène très attendue de la folie d’Ophélie irise son chant de mille facettes passant d’un charme retenu à l’émotion la plus intense.

Cette excellente production de l’OnR permet de découvrir ou redécouvrir un ouvrage qui, bien que non exempt de quelques faiblesses, reste un des plus intéressants du répertoire français du XIXème siècle.

Pierre Iung

Prochaines représentations à l’Opéra de Strasbourg

19, 21, 23, 26 et 28 juin.

Crédit Photo : OnR/Alain Kaiser

Interview de Dannielle Laval



Écoutez l'interview accordée par Danielle Laval
à Accent4


L'interview est suivie d'un extrait du disque de Danielle Laval à paraitre le 23 Juin chez Lontano:
15ème improvisation"hommage à Edith Piaf FP176 (2'58")

Opus Café 20 juin

L’Opus Café opus 73 : Accent 4 en direct du Café du Conservatoire,

le lundi 20 juin de 18h à 20h.

L’Opus Café a pour vocation de tenir informé les auditeurs de l’actualité musicale classique en Alsace.


Olivier Erouart et Michelle Beck

recevront :

Marianna Chelkova, chargée de la coordination artistique du Festival de Musique de Colmar

Sabine Laurenceau, présidente du Festival de Musique d’Obernai

Jean Lehoday, responsable des Mercredis de la Voix

Maxime Penard, directeur artistique d'Artefact

Pauline Hass, harpiste
Nicolas Moutier, tromboniste solo de l'Orchestre philharmonique de Strasbourg

ainsi que Christiane Weissenbacher pour son Dictionnaire facétieux de la musique (lettre a).

L’entrée est libre à cette émission.

Prochain rendez-vous de L’Opus Café : samedi 1er octobre de 14h à 16h, en direct du Festival de Musique ancienne de Ribeauvillé.

N’oubliez pas les Opus Festival du Festival de Musique de Colmar du 1er au 13 juillet de 18h à 18h30. Emissions enregistrées à l'Hôtel le Maréchal de Colmar.


CONTACTS

Directeur d’antenne Olivier Erouart

Téléphone 03 88 75 12 03 Portable 06 60 03 95 78

Adresse 22, rue du Faubourg de Pierre 67000 Strasbourg

Email olivier.erouart@accent4.com

Site Web www.accent4.com